NOS REALISATIONS

Films Vidéos

Le laminage
La forge dans la vallée et son évolution Les procédés de soudage
De nombreux films vidéos réalisés dans les Entreprises : textile, teinture, forge, métallurgie

Un grand nombre de films vidéos constitués de témoignages d'acteurs de la vie industrielle de la Vallée du Gier

Fonds iconographique

  • 10.000 photographies
  •   3.000 diapositives
  •   1.500 photos de cartes postales anciennes
  • De nombreux plans et gravures

                                                          

 

Edition d'ouvrages : format 14.5 x 21 cm

L’Empire des Forges et Aciéries de la Marine (1996) (64 pages)

  • Combélibert (1997) (24 pages)
  • Le Gourd Marin (1997) (24 pages)
  • Le Pont de Chavillon (2000) (24 pages)
  • La Locomotive Seguin (2000) (32 pages)
  • Les Cheminées d'Usine (2001) (40 pages)
  • Le Site Gillet (2003) (48 pages)
  • L'Horme 1905-2005 (2005) (96 pages)
  • Tartaras et le Canal de Givors (2006) (48 pages)

Edition d'ouvrages consacrés aux Mémoires Industrielles : format 21 x 29.7 cm

  • Les télescopes réalisés aux anciennes aciéries de Saint-Chamond (2009) (42 pages)
  • Les Forges D'Onzion (2010) (42 pages)
  • Forges et Fonderies de L'Horme (2010) (42 pages)

Edition de livres : format 16.5 x 23.5 cm

  • Trois Siècles de Teinture au fil du Gier (2007) (176 pages)
  • Mavilor (2010) (96 pages)  /Stock épuisé/
  • Setforge (2012) (104 pages)
  • Chavanne-Brun Frères (2013) (108 pages)
  • Char d'Assaut "Saint-Chamond" (2014) (56 pages)
  • 1914/1918 - SAINT-CHAMOND - UN GRAND ARSENAL pour la France (2014) (200 pages)
  • Les Forges de Lavieu (2015) (104 pages)
  • Ouvrages d'art ferroviaires dans la Vallée du Gier

Nouveauté 2017

Cet ouvrage de 168 pages, au format 16,5 X 23,5 cm, publié en décembre 2017, retrace l'histoire du char d'assaut "Saint-Chamond" conçu, fabriqué et livré aux armées en 1917. Il est l'un des tous premiers engins blindés mis à la disposition de l'Armée Française et a ainsi ouvert la voie à une arme nouvelle. Cet ouvrage de 136 pages, au format 16,5 X 23,5 cm, publié en novembre 2016, traite des ouvrages d'art équipant la deuxième ligne française de chemin de fer allant de Saint Etienne à Lyon. Ce livre présente les gares, passages à niveau, tunnels, viaducs et ponts construits dans le secteur de Terrenoire à Givors. Cet ouvrage de 104 pages, au format 16,5 X 23,5 cm, publié en décembre 2015, retrace l'histoire des Forges de Lavieu à Saint-Chamond. Cette entreprise, fondée en 1835, fabriquait et distribuait des outils à main forgés destinés à l'agriculture et au jardinage (bêches, binettes, crocs, fourches, râteaux etc...).

Un ouvrage de 200 pages au format 16.5 x 23.5 cm largement illustré et intitulé:


1914/1918 - SAINT-CHAMOND UN GRAND ARSENAL pour la France

qui présente et explique ce que furent les fabrications militaires des Forges et Aciéries de la Marine et d'Homécourt pour la grande guerre dont les commémorations ont commencé en France en 2014.

Le 3 Aout 1914, L'Allemagne déclare la guerre à la France. Comme partout, les hommes de Saint Chamond partent pour le front. Rapidement, la pénurie d'armes et de munitions devient criante. La Compagnie des Forges et Aciéries de la Marine et d'Homécourt, dite "SAINT-CHAMOND", est sollicitée pour augmenter ses productions. Des femmes, en grand nombre, viendront travailler dans les usines de Saint-Chamond, dans des conditions de travail éprouvantes, voire dangereuses.
Des matériels nouveaux seront étudiés et construits : canons, obus.....dans des quantités toujours en augmentation. 400 chars d'assaut "Saint Chamond" seront produits entre 1916 et 1918, à la cadence d'un char par jour. Ce livre retrace comment SAINT CHAMOND a réussi à mettre en oeuvre des moyens importants, humains, matériels et logistiques pour participer à l'effort de guerre.

Un deuxième ouvrage de 56 pages

sous forme de livret au format 23.5 x 16.5 cm, présente 21 planches de photos inédites des ateliers des Forges et Aciéries de la Marine et d'Homécourt et de la fabrication du Char d'Assaut "SAINT CHAMOND" fabriqué en 400 exemplaires.

Cet ouvrage, réalisé par le CERPI, reprend intégralement un document rare datant de 1917 qui montre en 21 figures la constrution et les essais du char d'assaut "SAINT-CHAMOND". Ce document à diffusion restreinte, édité par la Compagnie de Forges et Aciéries de la Marine et d'Homécourt, était destiné à favoriser la promotion du char auprès de l'Etat-major français. Ce document est aussi complété par des informations, plans de situations géographiques, explications, données industrielles et techniques, permettant au lecteur de situer les conditions dans lesquelles le char "Saint-Chamond" a été construit à cette époque.

Cet ouvrage de 108 pages  au format 16,5 X 23,5 cm, publié en juillet 2013, retrace l'histoire de la Société Chavanne-Brun Frères  à Saint-Chamond. Située au coeur de la ville, elle en a été un des fleurons industriels durant 130 ans. Ses fabrications furent une référence pour les lamineurs du monde entier. Cet ouvrage de 104 pages  au format 16,5 X 23,5 cm, publié en 2012, retrace l'histoire d'une spécialité de forgeage, étalée sur trois siècles et répartie sur plusieurs sites de la Vallée du Gier. Cette activité est associée aux noms de Morel, Forges Stéphanoises et Setforge. La Société Setforge est toujours en activité. Cet ouvrage de 96 pages, au format 16,5 X 23,5 cm, publié en 2010, retrace l'histoire de la Société Mavilor depuis sa création en 1998 jusqu'à sa cessation d'activité. La fabrication de vilebrequins, durant 112 ans, laissera une empreinte industrielle, économique et sociale, très forte dans la Vallée du Gier. (Livre épuisé)

Cet ouvrage de 42 pages au format 21 X 29,7 cm, publié en 2010, retrace l'histoire des Forges et Fonderies de l'Horme dès 1820. Il décrit l'évolution du site qui a abrité par la suite les sociétés Horme et Buire, Mécalor, Richier, etc... Depuis 2011, à l'initiative de la ville de l'Horme, le site est en cours de réhabilitation. Cet ouvrage de 42 pages au format 21 X 29,7 cm, publié en 2010, retrace l'histoire des Forges d'Onzion. Dès 1860, cette entreprise fabriquait principalement des produits en acier laminé, tréfilé et étiré. En 1982, l'entreprise a cessé ses activités. Le site a été réaménagé ensuite par la ville de l'Horme. Cet ouvrage de 42 pages au format 21 X 29,7 cm, publié en 2009, traite des structures fabriquées à Saint-Chamond pour des télescopes. En 1976, Creusot Loire réalise une structure qui est installée au Chili. De 1993 à 1998, Giat Industrie fabrique les cellules du Very Large Telescope qui seront installées au Chili.

Cet ouvrage de 176 pages au format 16,5 X 23,5 cm, publié en 2007, retrace l'histoire de l'industrie de la teinture à Saint-Chamond et ses alentours. L'utilisation des eaux de qualité du Gier, fut dès le XVIIIème siècle, une ressource majeure concernant le développement des teintureries. Technique de teinture, équipements et entreprises ont leur histoire racontée dans cet ouvrage. Ce livre est largement illustré.

Cet ouvrage de 48 pages au format 14,5 X 21 cm, publié en 2006, retrace les 250 ans d'histoire d'un canal construit en 1760 à partir de Givors sur le Rhône pour remonter jusqu'à La Grand Croix le long de la vallée du Gier. L'histoire de sa construction et de son fonctionnement est racontée. Sur la commune de Tartaras subsiste une double écluse mise en valeur en 2006. Le site est ouvert au public. Cet ouvrage de 96 pages au format 14,5 X 21 cm, publié en 2005, retrace l'histoire de la ville de l'Horme.  Cette commune, née de l'industrie, en 1905, a fêté ses cent ans d'existence en 2005. Un développement industriel très important, dès 1820, généré par des forges et fonderies et autres usines a contribué à la création ainsi qu'à l'essor de cette commune de la Vallée du Gier. Ce livre est très largement illustré. Cet ouvrage de 48 pages au format 14,5 X 21 cm, publié en 2003, retrace L'histoire d'un site industriel de teinturerie implanté à Izieux par la famille Gillet de Lyon. En 1875, c'est François Gillet fils qui implantera une importante entreprise de teinturerie sur la rive gauche de la rivière Gier.  En 1904, à l'initiative de la famille Gillet, une usine de fabrication de soie artificielle verra le jour sur la rive droite du Gier.

Cet ouvrage de 40 pages au format 14,5 X 21 cm, publié en 2001, retrace l'histoire des cheminées d'usines. Depuis le début des activités industrielles, elles ont modifié le paysage de la vallée du Gier. Depuis quelques années, les cheminées industrielles devenues inutiles, s'effacent peu à peu des panoramas. Cet ouvrage de 32 pages au format 14,5 X 21,5 cm, publié en 2000, retrace l'histoire du chemin de fer local. Il décrit les infrastructures, équipements, ainsi que  la locomotive de  Marc Seguin qui fut la première à circuler sur cette ligne. En 2000, une réplique de cette locomotive a été acheminée à Saint-Chamond. Cet ouvrage de 24 pages au format 14,5 X 21 cm, publié en 2000, retrace l'histoire du Pont de Chavillon. Ce livre explique son utilisation, depuis sa construction par des charpentiers mineurs en 1856, jusqu'à son effondrement en 2002. Ce pont implanté sur la commune de La Grand Croix était unique en Europe.

Cet ouvrage de 24 pages au format 14,5 X 21 cm, publié en 1997, retrace l'histoire du puits de mine du Gourd Marin. Le puits du Pré, foncé en 1822, fut le premier à être équipé d'une machine Waroquée utilisée pour la descente des mineurs. Les bâtiments restaurés sont visibles dans la commune de Rive de Gier. Cet ouvrage de 24 pages au format 14,5 X 21 cm, publié en 1997, retrace l'histoire du puits de mine de Combélibert. Exploité de 1780 à 1853, dans la commune de Rive de Gier, il est le plus ancien des puits de mine du département. Son modeste chevalement a été transféré et restauré sur le site du Gourd Marin. Cet ouvrage de 64 pages au format 14,5 X 21 cm, publié en 1996, retrace l'histoire des Forges et Aciéries de la Marine depuis la création de cette entreprise, en1854, dans la Vallée du Gier. Ce livre décrit l'évolution de cet empire industriel au travers de ses très nombreuses fabrications, implantations géographiques et mutations.